• L'un de vous m'a signalé qu'il n'avait pas accès au dernier article car un mot de passe le protégeait. Je suis allée voir et effectivement mon article s'était mis par défaut dans une rubrique protégée. C'est réglé! Vous pouvez le lire ICI. Bonne lecture et belle journée à vous!!

     


    votre commentaire
  • Je suis extrêmement fière de mes élèves et du travail titanesque qu'on a fourni durant cette année pour que ce projet puisse aboutir. 

    Franchement c'est le projet le plus riche que j'ai eu à mener durant toutes ces années. Je me suis même découvert des talents cachés. D'ailleurs si vous souhaitez travailler la rédaction en lien avec l'environnement et les légendes avec un rendu  artistique, je vous le conseille vraiment.

    C'est un projet amateur et il y a certainement des imperfections dans l'enregistrement puisque je ne suis pas ingénieur du son mais ce n'est pas cela l'important. Avec les élèves on a écrit des textes, ils y ont pris du plaisir et ont découvert le métier d'auteur de A à Z. Ils ont développé tout un univers imaginaire et chacun y a participé avec ses talents...  Je comprends que certains auteurs viennent s'inspirer dans les classes. J'ai été impressionnée par les milliards d'idées que le groupe classe a pu avoir. La mise en voix a été aussi une découverte pour ce groupe classe, pas très à l'aise, avec l'oral (d'où le choix du projet). Au départ timides et mal à l'aise, ils m'ont impressionnée par leur  aisance au fil des prises. Pour certains, cela a même été une véritable révélation… 

    Ce CD s'est donc fait dans la joie et la bonne humeur avec une certaine exigence de leur part (Ils savaient très bien s'ils avaient réussi ou non leur mise en voix et demandaient spontanément à la refaire si ce n'était pas bon) et je pense que pour eux comme pour moi, cela restera un merveilleux souvenir… Même l'ambiance dans la classe a changé au fil du projet; ils se sont découverts les uns les autres et  sont plus soudés et plus solidaires qu'avant. 

    Je vous laisse découvrir par vous même en cliquant sur l'image

    ça y est notre projet d'année est fini!

     


    2 commentaires
  • Les dernières recherches en neurosciences ont démontré qu’il est essentiel de mettre les élèves en recherche pour leur permettre de développer leur goût pour les mathématiques.

    Dès le plus jeune âge, ils ont l’intuition des nombres, des quantités (cf : livre la bosse des maths 20 ans après) cette découverte du monde qui les entoure, développe chez eux une très grande curiosité et de nombreuses interrogations. Ils veulent comprendre ! Si cet appétit n’est pas alimenté, il s’éteint et le plaisir d’apprendre avec.

    Je suis toujours frappée par la passivité de certains de mes élèves, en début d’année, notamment en maths, comme s’ils n’avaient plus le goût d’apprendre, que tout était perpétuellement une corvée. Mon challenge est donc de les réveiller.

    Récemment, j’ai eu la chance d’accueillir, de nouveau, dans ma classe, Bernadette Guéritte-Hess pour une séance « décimaux et mesure ». J’ai pu observer mes élèves et j’ai été frappé par l’évolution de chacun. Tous totalement « réveillés », motivés, prêts à chercher, à trouver de nouvelles règles en maths, confiants en leurs capacités, ce qui n’était pas forcément le cas en début d’année.

    Développer le goût des mathématiques

    Qu’est-ce que je suis fière du chemin qu’ils ont parcouru, certains revenaient de très loin ! Ils sont même allés, en terme de réflexion mathématique, beaucoup plus loin que leur niveau de classe. J’en ai été admirative ! Forcément quand les mathématiques riment avec plaisir, tout est plus facile !

     

    J’ai conscience qu’on ne peut pas faire l’unanimité mais je trouve dommage de se priver de quelque chose qui fonctionne si bien ! Mon partage n’a qu’un but : aider à faire évoluer l’enseignement des maths car en France, il en a grandement besoin.

    Je rappelle également que j'ai une formatrice hors pair, spécialiste dans le domaine mathématique  ( elle a même enseigné les maths à des sourds et à une tribu amérindienne dont elle ne parlait pas la langue). Actuellement, elle  modernise au regard des neurosciences ce qu'elle sait et qu'elle a engrangé en de nombreuses années d'études  et en plus de 50 ans d'expérience. Certes, en tout ce temps, les élèves ont changé mais elle a évolué avec eux … Elle est incroyable!  Avec un tel bagage, la réussite n'est pas due au hasard. N'en déplaise aux sceptiques. Et  l'évolution très positive de mes élèves en est la plus belle preuve!Certains pays très avancés  dans le domaine de l'enseignement des maths, s'intéressent d'ailleurs de très près à son travail. 

    Il est vrai qu’il est difficile de se représenter un fonctionnement par des articles ou des fiches. Les personnes qui ont pu observer, dans ma classe, les séances, ont vu les étoiles dans les yeux des élèves, leurs réflexions de plus en plus expertes, leur plaisir d’apprendre. Sur un blog, c’est plus compliqué à voir.

     

    En fait, le secret réside dans l’expérience. Les mathématiques, ça se vit avant tout. Il s’agit d’une expérience personnelle qui entraine une réflexion. L’enseignant guide, oriente par ses questions mais en aucun cas ne donne des solutions toutes faites. Ce sont les élèves qui construisent les règles mathématiques, par la recherche, en se trompant parfois,  et cela change tout ! ON N’EN RESTE PAS A LEURS INTUITIONS INITIALES, ON S’EN SERT COMME POINT DE DEPART D’UNE RECHERCHE MAIS LA MANIPULATION PERMET DE LES REMETTRE EN CAUSE. L’élève apprend à raisonner par lui-même, il comprend les maths en profondeur.

    Développer le goût des mathématiques

    Du coup, dans la classe je n’ai plus des : « De toute façon, je suis nul, je n’y comprends rien » mais plutôt « Je me suis trompé, je le sais. Mais je ne comprends pas mon erreur, pouvez-vous m’aider ? Mes élèves me demandent donc en toute confiance, sans peur d'être juger, de faire preuve d’empathie intellectuelle car ILS VEULENT COMPRENDRE et cela me réjouit de voir qu'ils ont compris  la base de tout apprentissage. Lorsqu’un petit apprend à marcher, il tombe d’abord.

    J’ai conscience qu’il est plus simple et moins onéreux en temps pour un enseignant de dire les règles aux élèves et de les faire appliquer mais un élève qui ne les a pas trouvées par lui-même, ne fixera pas de la même façon, les choses et ne fera pas forcément les liens nécessaires. Il tentera de calquer son raisonnement sur ce que l’adulte attend même si parfois cela n’a pas de sens pour lui.

    Chaque début d’année, j’ai la sensation de passer beaucoup de temps dans la manipulation, la préparation de situation de recherches. Mais ce temps-là est largement rattrapé à partir de janvier car la classe a mis en place des mécanismes de raisonnement qui permettent d’avancer beaucoup plus vite. Cela m’impressionne toujours.

    Développer le goût des mathématiques

    En voici les étapes :

    1) Matériel devant élèves et manipulations 

    2) Verbalisation de ce qu’ils ont fait par eux. (l’enseignant a anticipé tous les cas de figures, en envisageant des questions en cas de blocage, parfois il est nécessaire de revenir à la manipulation).

    3) On fait le geste pour passer dans l’abstraction

    Développer le goût des mathématiques

    4) On écrit ce qui s’est passé

    5) On construit une trace écrite qui reprend ce qui a été découvert et on la mémorise en vue de la garder dans sa tête sur le long terme. (Cette mémorisation se fait d’autant plus naturellement que l’élève s’est impliqué personnellement par l’expérience qu’il en a faite) . JE SUIS ENCORE  EN PLEINE REFLEXION SUR CE SUJET.

    6) On s’entraine individuellement sur toutes les situations possibles. Le contexte est changé et la compréhension profonde de ce qui a été vu, est vérifiée. (Tutorat et retour à la manipulation, verbalisation, au gestuel est parfois nécessaire car le temps de comprendre est différent selon les élèves). Différenciation en fonction d’où se situe l’élève.

    7) Test(s) Les neurosciences préconisent des petits tests réguliers pour que l’élève puisse confronter ce qu’il croit avoir compris avec ce qui est attendu. (remédiation si nécessaire)

    8) Rituels. Pour fixer un concept sur le long terme, il vaut mieux le voir en plusieurs fois (le sommeil joue un rôle dans la mémorisation à long terme) et la répétition par un rituel permet de savoir où je l’ai rangé dans mon cerveau. Cela permet de laisser un temps d’assimilation plus long aux élèves plus lents. Je varie les rituels en fonction des besoins des élèves. Pendant deux périodes nous avions de 1 à 3 problèmes par jour à résoudre avec des opérations. Nous faisons actuellement un rituel de 10 conversions par jour en utilisant internet.

    9) EVALUATION BILAN

     

    Maintenant parlons du mot « enlever » que j’ai mis dans la carte mentale sur les opérations et qui pose problème à certains d’entre vous.

    Développer le goût des mathématiques

    Je travaille sur les bases et dans le cas général lorsque je soustrais, quel est le geste mathématique ? Je prends dans le tout, une partie. Donc j'enlève, c’est la base. De plus qu’est-ce qui est important de comprendre dans le concept de la soustraction ? Quelle manipulation peut aider à le comprendre ? sont à mon sens, les vraies questions qu’il faut se poser. Comprendre la soustraction, c’est comprendre l’inclusion. Nous avons un tout que nous connaissons et des parties non égales qui sont dans le TOUT (contrairement à l’addition) et nous cherchons une de ces parties.

    Combien de fois, année après année, ai-je demandé à mes élèves en début d’année de me faire avec des jetons 5-3 et de les voir me mettre d’un côté 5 et de l’autre côté 3, preuve qu’ils n’avaient pas intégrer ce concept pourtant essentiel à la reconnaissance d’un problème de soustraction. (séance ICI)

     Alors certes, ensuite, il faut, par une série de problèmes multiples et variés, travailler sur des contextes différents pour éviter la simplification à outrance de ce concept, et travailler la flexibilité du raisonnement mathématique (la réversibilité notamment. C'est marqué plus, pourquoi tu fais moins?) mais parler d'enlever en ce qui concerne la soustraction  reste la base quand même.

     

    Dernièrement, nous avons travaillé avec la classe, les concepts d'encadrer et arrondir des nombres décimaux. Cette année, j'ai décidé de ne pas l'aborder avec la droite graduée qui complique, pour certains les choses. Nous sommes partis du jeu du juste prix avec le matériel de la classe . Nous l'avons un peu théâtralisé… Et franchement, ils sont repartis en ayant compris beaucoup de chose. C'est bien-sûr, à retravailler mais ils se sont investis, ils ont pris du plaisir à réfléchir et ont bien souvent trouvé les réponses sans que je doive intervenir avec des questions. Ils ont même fait de nombreux liens. C'est valorisant pour eux, comme pour moi!

    Si j'ai le temps et que ça vous intéresse, je pourrai vous faire un article dessus avec les photos à l'appui.

    Je vous souhaite de magnifiques moments avec vos élèves. N'hésitez pas à me faire part de vos retours!


    votre commentaire
  • Voici le lien vers la rubrique géographie que je viens d'étoffer:

    La nature en ville en géographie ICI

     

    Bonne lecture! 


    votre commentaire
  • Travailler la poésie n'est pas simple. Pourtant, jouer avec la langue et les émotions est un moyen d'expression tout à fait extraordinaire!

    Le texte rhétorique: c'est fantastique!

    Je vous partage aujourd'hui la séquence réalisée en classe  et qui a donné naissance à de très jolies productions! Je suis vraiment fière d'avoir pu  accompagner mes élèves dans cette découverte.

    Une chanson est même née à partir de leur dernier poème. 

    Je vous invite donc à découvrir cette séquence  en cliquant sur le lien ICI

     

    Si cela vous inspire, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire… Merci!

     


    votre commentaire
  • Tout d'abord, je voudrais vous souhaiter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Notre métier est plein de défis et je vous souhaite de continuer à vous épanouir dans ce que vous entreprenez…

    Nouvelle rubrique

     

    Voici une nouvelle rubrique qui s'appelle Flash maths où je partage notamment les nouveaux diaporamas que je projette en maths. 

    Nouvelle rubrique

    En voici un extrait ICI

     

    Et pour finir


    Nouvelle rubrique

     à vous que me suivez depuis longtemps.

    à vous qui pensez à me laisser un petit commentaire encourageant qui illumine ma journée…

    à vous qui m'inspirez chaque jour... 

     


    3 commentaires
  • Cet été en me penchant sur les programmes, je me suis aperçue que la phrase exclamative avait basculé dans les formes de phrases et plus dans les types de phrase.

    Réjustement des programmes: la forme exclamative

     

    Une ancienne collègue avec un DEUG de lettres m'avait parlé de cette erreur, il y a quelques années,  sur la phrase exclamative qui n'était pas, en fait, un type de phrase mais comme c'était dans les programmes, je continuais de l'enseigner comme ça. 

    En creusant, j'ai trouvé une explication très claire de madame Picot sur  pourquoi il s'agit d'une forme et pas d'un type de phrases,  dans les commentaires ICI

    Du coup  pendant les vacances, j'ai cogité pour savoir comment désapprendre aux élèves ce concept pour le réapprendre correctement.

    Je vous partage ici le diaporama sur ces 3 séances: une sur les types de phrases, une sur la forme négative, une sur la forme exclamative.

     J'ai mis un test rapide à la fin de chaque nouvelle séance car, selon les neurosciences, il s'agit du meilleur moyen pour l'élève de vérifier s'il sait et de pouvoir y remédier s'il se rend compte qu'il ne sait pas. De plus cela renforce la mémorisation à long terme d'après les dernières expériences scientifiques. Du coup, j'expérimente...

    Télécharger « types et formes de phrase.pdf »

    Et voici deux cartes mentales qui sont présentes aussi dans le diaporama.

    Réjustement des programmes: la forme exclamative

    Réjustement des programmes: la forme exclamative

    Réjustement des programmes: la forme exclamative

    Attention, à la négation dans une phrase interrogative :

    ex: Ne mange-t-il pas à la cantine? Si pour une affirmation qui contredit la négation de la question . Non s'il ne mange pas.

     

    Si cela vous a plu ou aidé, n'hésitez pas à laisser un commentaire!


    3 commentaires
  • Grâce à Bernadette Guéritte-Hess que je remercie, j'ai découvert 2 films sur l'école de demain qui traitent de l'avancée des neurosciences et c'est vraiment passionnant. Attention ces vidéos ne sont en replay que jusqu'au 11 novembre.

     

    vidéo 1 lien ICI

    vidéo 2 lien ICI

     

     

    Et voici une carte mentale des 4 piliers d'apprentissage

    Quand les neurosciences s'invitent à l'école...

    Ce que j’ai retenu de demain l’école émission sur ARTE 

     

    2 systèmes scolaires sont mis en parallèle, celui de Singapour et celui de Finlande.

     

    SINGAPOUR

     

    Bien qu’il soit extrêmement intéressant de comparer ce qui fonctionne dans d’autres pays, le système de Singapour basé sur l’effort, le travail et la discipline me dérange car les enfants dès tout-petit sont en compétition, ils ont pour 80% d’entre eux du soutien scolaire tous les jours ( ce qui rallonge les journées d’école) avec beaucoup de devoirs le soir.  La fillette de 10 ans,     interrogée expliquait qu’elle manquait de sommeil et se sentait submergée par le travail, elle aurait souhaité avoir un peu  de loisirs. Elle paraissait épuisée. Le taux de suicide des 10 – 17 ans  a d’ailleurs augmenté de 50% dans ce pays car la pression est trop forte pour des enfants de cet âge. De plus, s'ils sont conditionnés dès leur plus jeune âge , la créativité et l’esprit critique ne risquent -ils pas de leur manquer pour devenir de vrais leaders? 

     

    Ce que je retiens d’intéressant

     

    Parole du créateur de la méthode Singapour BAN HAR YEAP : «  L’apprentissage des mathématiques, ce n’est pas du calcul, une technique routinière, ce n’est pas une mémorisation par cœur, il s’agit de penser, de résoudre des problèmes, il s’agit de comprendre les choses. »

     

    La méthode de Singapour est célèbre pour ses résultats très  positifs sur les élèves qui, je le rappelle, sont passés 1er au dernier rapport PISA. En effet, elle propose un glissement progressif du concret vers l’abstrait pour permettre à l’enfant de mettre du sens sur ce qu’il apprend.  « Il est essentiel, de s’appuyer sur le sens inné des nombres pour construire, rattacher le nombre à du concret ». Stanislas Dehaene

     

    De plus, il est important avant d’aborder un concept, de laisser les enfants réfléchir à ce qu’ils doivent apprendre et à ce qui est difficile pour eux.  

     

    Pour finir les enseignants jouissent d’une formation de grande qualité.

     

    FINLANDE

     

    En Finlande, le système est très différent du précédent et adapté à un nombre restreint de personnes avec un niveau relativement homogène, selon le reportage. Le temps d’école est diminué pour permettre à l’enfant de s’épanouir en dehors de l’école car nous n’apprenons pas uniquement à l’école. Il s’agit d’un des pays avec le moins d’heures à l’école et le moins de devoirs à la maison. Il est pourtant 5 ème au dernier rapport PISA. Dans ce pays, une attention toute particulière est donnée à l’environnement de l’élève : qualité de l’air, classes lumineuses, temps de pause ;  mais aussi à la formation des enseignants (5 ans) et aux méthodes pédagogiques innovantes comme celles de Montessori et Freinet.

     

    « De nombreuses études scientifiques attestent qu’un apprentissage laisse plus de trace dans la mémoire quand il est associé à une activité manuelle, sensorielle ».

     

    L’accent  est mis sur l’autonomie et la coopération favorisées par un travail de groupes. « L’élève est un sujet actif et pas un objet d’enseignement. Enseignants et élèves sont passés du face à face au côte à côte (…). Le rôle de l’enseignant est de les aider à se débrouiller dans ce monde, à distinguer une information correcte d’une fausse pour qu’ils puissent produire de l’information par eux-mêmes »

     

    De plus contrairement au système français qui axe son enseignement sur l’égalité (= le même enseignement  pour tous) , les élèves finlandais sont traités de façon différente (l'équité) en fonction de leurs besoins avec une pédagogie qui s’appuie sur leurs points forts  . C’est ce qu’on appelle la personnification de masse. On prend en compte les spécificités de chacun et on ne cherche pas à les mettre dans un même moule.

     

     Un travail de fond sur les valeurs humaines est également proposé : respect, entraide, empathie avec des cours de « nous » où on se concentre sur le groupe et le fonctionnement et le bien –être de chacun. « L’enfant qui fait preuve d’empathie améliore son estime de soi, ce qui se répercute sur ses résultats scolaires. »

     

    Tout est fait pour développer leur capacité de résilience, leur créativité, leur estime de soi.

     

    Une étude récente faite aux USA dénonce la surexposition aux écrans qui réduit l’interaction humaine et l’empathie.

     

     

     

     D’autres exemples d’écoles sont proposés dans ce reportage mais elles me semblent moins intéressantes : ATsckool, KHAN Academy. Cette dernière serait à l’origine de la classe inversée.  Petit rappel : le principe de la classe inversée consiste à inverser ce qui se fait en classe et en dehors avec une capsule vidéo de leçon à travailler à la maison pour laisser plus de temps aux explications et aux exercices à l’école.

     

    Pour ma part, je n’utilise pas cette pédagogie car elle n’est pas adaptée aux besoins des  élèves que j’ai actuellement.

     

    vidéo 2: les sciences du cerveau

    L’émergence des nouvelles technologies permet une exploration du cerveau au moment où l’enfant est en train de résoudre une tâche . Du coup le fonctionnement de notre cerveau est moins mystérieux.

     

     Il se reprogramme en permanence même à l’âge adulte. Notre cerveau est conçu pour apprendre.

     

    Le langage est le fruit de l’évolution et notre cerveau est conçu, génétiquement programmé, pour cela. D’autres activités comme la lecture sont apparues plus récemment et sont donc plus difficiles à acquérir car le cerveau n’a pas d’aire pour ça.

     

    Pour qu’un enfant apprenne mieux, les sciences cognitives préconisent de renforcer les piliers cérébraux de l’apprentissage qui déterminent la vitesse et la rapidité d’apprentissage.

     

    PILIER 1 : L’ATTENTION

     

    On peut la mesurer aujourd’hui. L’attention sélective est la capacité à filtrer les informations distractives et à augmenter le volume des informations sur lesquelles nous voulons nous concentrer (indispensable dans une salle de classe).

     

    « Quand un enfant dit : je ne vois pas, dans les classes, il faut le prendre au sérieux. Cela nous arrive à tous, de ne pas savoir à quel niveau, il faut orienter son cerveau. »

     

    « C’est le talent le plus important d’un enseignant que d’arriver à orienter l’attention de l’enfant dans le bon niveau de traitement, celui qui est pertinent. » Stanislas Dehaene

     

    Cette capacité est peu développée chez les jeunes enfants car elle dépend du cortex préfrontal qui n’arrive à maturité qu’à l’âge adulte. C’est le siège des fonctions exécutives qui permet de réguler les autres fonctions cognitives.

     

    Il existe 3 grandes fonctions exécutives

     

    1)    Le contrôle inhibiteur pour résister aux sources de distractions nombreuses dans une classe.

     

    2)    La mémoire de travail pour garder en tête de façon temporaire des informations nécessaires à l’exécution d’une têche, d’un travail.

     

    3)    La planification pour organiser les étapes à suivre afin de réaliser une tâche. Fonction indispensable sans lesquels aucun progrès sérieux et stable n’est possible. (Pour aider les enfants dès leur plus jeune âge à développer la planification, il est nécessaire de leur donner un objectif très précis, selon Céline Alvarez; par exemple tu nettoies la table mais tu ne laisses aucune goutte d’eau. Ce qui va permettre à l’enfant d’agir de façon très ordonnée.

     

    PILIER 2 : L’engagement actif

     

    Un élève apprend mieux, s’il est engagé dans son apprentissage. Un cerveau passif n’apprend pas. De plus en plus de pédagogies sont actives avec un projet d’éducation par la recherche.  « Le questionnement est l’une des plus belles manières de mener à la connaissance. »

     

    Les machines ne pourront jamais remplacer l’homme sur le questionnement, la mise en lien et le relationnel, il est donc important de développer ça chez l’enfant.

     

    Un enfant actif dans ses apprentissages est davantage curieux. Cela entraine une sécrétion de dopamine dans le cerveau qui est l’hormone du plaisir et stimule l’hippocampe (= rôle central dans la mémorisation à long terme).

     

    Du coup un travail en groupe entraine une meilleure mémorisation et restitution des connaissances.

     

    PILIER 3 : l’ERREUR

     

    Normale et indispensable pour apprendre. Le cerveau reconfigure des réseaux neuronaux au moment où l’enfant se rend compte qu’il a commis une erreur ce qui lui permet d’affiner les réponses suivantes et de se corriger. « Le cerveau pour apprendre a besoin de signaux d’erreurs, messages qui s’échangent en permanence entre différentes zones du cerveau et qui permettent de corriger. Le plus important c’est de savoir où on s’est trompé, d’où venait cette erreur, comment puis-je la corriger ? Il est nécessaire de prévoir une correction rapide après l’apprentissage avec des tests ou des quiz parce que l’activité de restituer les savoirs permet de mieux les retenir.

     

    Il est prouvé scientifiquement que l’alternance mémorisation/ test donne de meilleurs résultats. En effet, lorsqu’on se teste, on reçoit un feedback et on se rend compte si on ne sait pas. Ce n’est pas parce que l’information est stockée dans sa mémoire de travail qu’elle le sera dans la mémoire à long terme. Il faut donc prévoir des moments d’apprentissages spécifiques 15 minutes) et très rapidement des périodes de tests où l’enfant valide ses connaissances et découvre ce qu’il sait ou au contraire ce qu’il ne sait pas encore et qu’il doit encore travailler pour avoir  des résultats optimaux.

     

    Parfois travailler sur les erreurs des élèves c’est travailler sur l’inhibition. Dans ce problème j’entends plus pourtant il faut faire moins… Il faut lutter contre des automatismes parfois et pour cela il est nécessaire de développer la capacité à les bloquer.

     

    De plus, pour respecter autrui grâce au cortex préfrontal, je dois inhiber mon égocentrisme, ma façon de voir les choses et activer le point de vue de l’autre et faire une synthèse entre mon point de vue et le sien. Quelqu’un qui a de bonnes fonctions exécutives s’inhibe pour faire quelque chose d’utile à son apprentissage , à son métier.

     

    PILIER 4 : Consolidation

     

    Ce pilier est indispensable pour passer à l’apprentissage suivant. Pour rendre un apprentissage automatique, la répétition est nécessaire. Plus une connexion synaptique est sollicitée, plus elle se renforce, plus l’information circule vite. A l’inverse, une connexion neuronale non stimulée tendra à disparaitre.

     

    Le sommeil joue un rôle fondamental dans cette consolidation. Le cerveau est encore actif, il se rejoue ce qui s’est passé durant la journée, nos performances sont améliorées après une simple sieste. L’idée est donc de fractionner les apprentissages avec des pauses et sur plusieurs jours car ils seront  plus solides sur le long terme grâce au sommeil.

     

    Pour la lecture, notre cerveau est obligé d’affecter une aire visuelle du cortex occipital temporal de l’hémisphère gauche  qui va donc se spécialiser dans la reconnaissance des mots écrits alors qu’elle est programmée initialement pour la reconnaissance d’objets, d’où les erreurs de lettres en miroir… Il lui faut du temps pour désapprendre. Les neurosciences démontrent clairement que le déchiffrage donc la méthode syllabique est indispensable à l’apprentissage de la lecture. Entrainer les enfants à la vitesse de lecture  aide à les aider à comprendre. La moyenne de lecture (fluence) se situe entre 80 et 110 mots minutes. La méthode globale active une aire de l’hémisphère droit , donc pas la même zone.  

     


    1 commentaire
  • Comme chaque début juillet, voici les 10 astuces que vous avez préférées sur Beneylu  ICI

    10 astuces de Beneylu


    votre commentaire
  • Voici un nouvel article que j'ai écrit pour Beneylu ICI

     


    votre commentaire
  •  Voici l'article original que j'ai écrit pour la rubrique maths express de Beneylu 

      CONSTRUIRE LES MATHS COMME DE VRAIS MATHEMATICIENS

     Comme les sciences, en primaire et jusqu’au milieu du collège, la plupart des  domaines mathématiques peuvent être abordés de façon expérimentale avec du matériel par élève ou par groupe, des hypothèses de départ, des questions de l’enseignant pour pousser l’élève à justifier son raisonnement. L’objectif étant de lui donner la possibilité de comprendre par lui-même s’il fait fausse route.  Une confrontation collective des points de vue permet une avancée des raisonnements personnels, le but étant de parvenir à la construction et à la compréhension de chaque concept mathématique. Tout cela en lien avec une gestuelle  pour un basculement progressif vers l’abstraction surtout en cycle 3.  

     

    Dès lors chaque début de séquence (en général la première et parfois  la deuxième séance) est devenu un moment passionnant pour eux comme pour moi ; l’erreur n’est plus à bannir, elle devient une étape comme une autre pour avancer dans la compréhension ; ils cherchent, tâtonnent, puis trouvent  par eux-mêmes les règles mathématiques. Quel bonheur de voir leurs yeux s’illuminer quand ils réalisent que ça y est , ils ont compris ! ! !

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Pour l’enseignant, cela demande, il est vrai,  un vrai travail de fond car la manipulation doit être pensée pour mener l’élève à la compréhension du concept abordé et à l’abstraction progressive.

     

    MANIPULER POUR EVALUER les connaissances antérieures de l’élève

     

    La manipulation en début de séance, peut servir  d’évaluation diagnostique sur les concepts fondamentaux déjà vus dans les classes précédentes. Qu’il est facile de voir si un élève a compris et retenu le dur concept de la multiplication, on lui demandant de le faire en manipulant.. Fais-moi 3x5 avec les jetons… s’il vous met 3 d’un côté et 5 de l’autre, c’est qu’il n’a pas compris… Il est nécessaire alors de prendre le temps de le lui faire comprendre par la manipulation. Si  les bases sont comprises pas besoin de s’attarder même si revoir est important pour réactiver sa mémoire à long terme et lui faire retrouver où il les a rangées  dans sa tête.

     

    MANIPULER et observer POUR CHERCHER ET COMPRENDRE

     

    Petit exemple de vécu dans la classe en géométrie la semaine dernière. Chaque groupe avait 10 spécimens de solides (séance 2 sur les solides) . Je leur ai demandé s’ils connaissaient les 2 grandes familles de polyèdres. Les mots prisme et pyramide ont émergé parmi d’autres…

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Consigne1 : Nous avons vu la semaine dernière les polyèdres et non polyèdres. Mettez dans le verre en plastique tous les non polyèdres.

     

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Consigne2 :  « Maintenant, observez bien les polyèdres  devant vous, mettez ensemble ceux qui se ressemblent. Vous allez faire   2 tas : l’un avec les « prismes » et l’autre avec les  «  pyramides »  Attention il y a un piège . »

     

    Pourquoi manipuler en mathématiques

     

    A quel merveilleux moment de débats, j’ai pu assister dans les groupes…

     

    Pourquoi manipuler en mathématiquesPourquoi manipuler en mathématiques

     

     

     

     

     

     Tous portaient  sur le prisme à base triangulaire (mon piège) .

      Ils le prenaient dans leurs mains, l’observaient puis disaient : 

     -Mais regarde,  2 de ses faces sont triangulaires comme les pyramides.

     - Oui mais il n’est pas pointu, il ressemble plus aux prismes… 

     Ensuite, je leur ai demandé  d’observer les prismes, de les reproduire chacun,  en l’air  avec une main et de me dire ce qu’ils avaient en commun. Ils ont trouvé:

     PRISMES :

     -          2 bases pareilles et parallèles (j’ai pu introduire le terme mathématique d’isométriques)

     -          Les autres faces sont des rectangles (je leur ai expliqué que cela pouvait aussi être  des parallélogrammes, on a vu le cas particulier du cube)

     

    PYRAMIDES

     -          1 seule base (c’est pour cela qu’il est pointu)

     -          Les autres faces sont des triangles

     

    Et là, j’ ai vu, les groupes qui s’étaient trompés, sûrs d’eux, attraper le fameux prisme à base triangulaire et le ranger dans la bonne famille.

     Même pas besoin d’explication, tout était devenu clair pour eux.

     Soudain, un  élève  m’a demandé :

     -          Et une  pyramide tronquée, elle va dans les prismes alors ?

     -          Qu’en penses-tu , toi, d’après ce  que vous avez trouvé ?

     -          Non ! car ses bases ne sont pas isométriques même si elles peuvent être parallèles.

     

    Autre réflexion : En fait  maitresse, pour compter les faces d’un prisme, il suffit de compter les côtés d’une base (= nombres de faces latérales) et d’ajouter 2 (= 2 bases ) .  Il venait de comprendre une astuce pour compter les faces d’un prisme. Un autre : et pour la pyramide, je n’ajoute qu’un car il n’y a qu’une base. Ils étaient fin prêts pour la trace écrite…

     

    Cet exemple illustre bien l’importance de la manipulation. Sans elle, la séance aurait impliqué qu’ils connaissent par cœur les figures nommées et qu’ils soient tous capable de visualiser  mentalement les 6  polyèdres avec les formes de chaque face, et franchement à cet âge-là , pour une classe entière, je ne l’ai encore jamais vu !     

     

    MANIPULER POUR SE CREER UNE REPRESENTATION MENTALE DU REEL

       Les élèves d’aujourd’hui, baignés dans un univers virtuel n’ont bien souvent aucune idée de ce que représente les mesures mathématiques dans le réel. Surtout que les systèmes de mesures sont totalement arbitraires. Pour les reconnecter avec la réalité et leur faire comprendre la logique des systèmes de mesures, il est nécessaire qu’ils les  visualisent par le corps.  Au siècle des voitures et de la course contre le temps, peu d’élèves ont déjà fait un kilomètre à pied pour voir combien cela faisait… Du coup 1km et 1 m pour certains, cela ne représente rien.

     

    Petit test : demandez à vos élèves de vous montrer un mètre entre leurs deux mains. Et bien la plupart des miens n’étaient pas dans le bon ordre de grandeur. Il m’a donc fallu retravailler le mètre avec l’objet mètre qu’ils ont mis entre leurs mains horizontalement puis verticalement en partant des pieds.

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Pourquoi manipuler en mathématiques

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite une fois la longueur bien mémorisée, ils l’ont faite dans l’espace sans l’objet, puis les yeux fermés. Tout un travail de reconstruction par la manipulation du système métrique (avec des pailles, des bandes  ou des fils) a été nécessaire  pour qu’enfin ils comprennent, ce que représentait chaque mesure de longueur. Ils en ont déduit les   équivalences.

     Pourquoi manipuler en mathématiques

     

     

    Photo : geste d’1 dm

     

     

     

     

     

    Et  le tableau est arrivé naturellement ensuite. Remplir les cases n’était plus qu’une formalité puisqu’ils en avaient compris  le sens. Certains ont eu besoin de revoir l’objet mètre, l’objet  décimètre, etc. Mais la plupart a pu passer dans l’abstraction ensuite assez rapidement, preuve qu’ils avaient quelques souvenirs de leurs classes antérieures.

     

    Même chose avec les masses (les miens ne font pas spécialement la cuisine avec leur parents et ne pèsent donc pas) et les contenances…

     

    Mes élèves  ne confondent plus le périmètre (1D) avec les aires (2D)  et les volumes (3D) car avec Madame Guéritte-Hess, ils ont chacun expérimenté dans le réel ces 3 mesures : manipuler des allumettes ou un fil, n’a rien à voir avec remplir une figure de carrés et un volume de cubes.

      

    Pourquoi manipuler en mathématiques

     Du coup la confusion n’est plus possible,  s’ils les ont intégrées par la manipulation puis gestuées . Ils ont même trouvé pourquoi 2 cases  par colonne pour les aires et 3 pour les volumes. Comme ils me disent à chaque fois qu’ils viennent de comprendre : « en fait c’est logique ».

      

    Depuis que je manipule sur les fractions (voir sur le blog : usine des fractions (fractions simples)  usine des cordons (graduations de fractions) / usine des sacs (problème de fractions) , j’ai les résultats de tous les élèves qui se sont très largement améliorés. Tous comprennent…

    Pourquoi manipuler en mathématiques

     

     Dernier  exemple avec les comparaisons de décimaux. Je leur ai donné le matériel ci-dessous, avec des décimaux à construire et à classer par groupe de 3 élèves . 

     1 entier= paille rose- 10 dixièmes pailles vertes et 100 centièmes pailles jaunes.

     

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Voici le rendu de chaque classement

     

    Pourquoi manipuler en mathématiques

    Le ¾ de la classe pensait que 1,12 était plus grand que 1,2. Le fait de le visualiser par la manipulation leur a fait prendre conscience qu’il ne fallait pas comparer un nombre décimal comme un entier … Ils ont pu trouver eux-mêmes les règles et en comprendre le sens profond grâce à la manipulation.

     

    CONCLUSION

     Pour conclure, le fait d’utiliser la manipulation en mathématiques peut être extrêmement bénéfique pour des élèves même en CM2. Cela leur permet de chercher par eux-mêmes avec du concret et de pouvoir se construire des représentations mentales solides. De plus, les  recherches en neurosciences disent clairement que plus nous varions les entrées (visuelles, auditives et kinesthésiques) plus la mémoire retient facilement. Bien-sûr,  il faut revoir régulièrement ces concepts pour qu’ils les gardent en mémoire mais ceci est un autre sujet.

     

     Je laisse maintenant la parole à  mes élèves:

    « Avec la manipulation, on comprend plus facilement et on a plus confiance en soi car on fait par nous-mêmes. » Valentine CM2

     « C’est plus marrant, on participe plus, tout le groupe peut parler…Ca nous aide à visualiser ce qu’on fait. Ça donne du sens. « . Louise CM2

     « C’est plus facile pour apprendre quand on fait par soi-même. » Luigi CM1

     « C’est grâce à  la manipulation que j’ai pris confiance en moi et que maintenant j’aime les maths. » Stéphanie CM2

     « ça nous aide à retenir, si on nous donne tout en phrases, on arrive moins à retenir ». Ryan CM2

     «  Au début, j’avais rien compris en maths et la manipulation, ça m’a aidée » Lola CM2

     « Sans la manipulation, j’avais rien compris, avec, ça m’aide à progresser. Alexandre CM2

     « Ça permet de  développer ce qu’on n’avait pas compris et de mieux y arriver ». Cassiopée CM2

     «  Parce que c’est plus simple et on comprend mieux ». Maël CM1

    « Quand  on manipule, on comprend plus vite . » William cm2

     « Je comprends plus vite et c’est facile à apprendre. » Azëllia Cm2

     « Dans mon ancienne école, on ne faisait pas de manipulation. On me disait:  tu apprends ça,  sans que je comprenne vraiment .La manipulation m’a fait prendre confiance en moi  » Marie CM2

      « J’aime les maths car enfin je comprends et du coup,  j’ai plus confiance en moi ». Stéphanie CM2

     

    Pourquoi manipuler en mathématiques

     Pour voir l'article version   Beneylu c'est ICI


    2 commentaires
  • Voici quelques nouveautés  que je vous invite à regarder:

    - Mes 4 nouvelles leçons interactives ICI au début de la rubrique leçons interactives (1 en sciences, 2 en maths et 1 en français)

     

    - Certains d'entre vous cherchent parfois des idées de lecture pour motiver les élèves à lire. Voici quelques idées dans la rubrique top lectures pour élèves (en haut à gauche). Ce n'est qu'un début de liste, il s'étoffera au fur et à mesure. Attention, ce sont des livres pour de bons lecteurs.

     

    - Mes élèves ont besoin de motivation pour s'investir pleinement dans leur travail personnel car ils ne sont pas habitués à  l'effort que cela leur demande. Je rappelle que nous sommes dans une société d'hyperstimulation et de zapping , où le  goût pour l'effort et le travail dans la durée a été perdu pour bon nombre d'enfants.   Pour  aider les élèves en douceur à retrouver une motivation, j'ai mis en place un système de petites récompenses qui leur permet d'acquérir au fil de l'année une plus grande autonomie: rubrique Récompenses (en haut à gauche) et une certaines reconnaissance de leurs efforts. A la fin de l'année, la plupart de ma classe peut travailler de longs moment en autonomie.

     

    - Certains livres m'accompagnent et m'aident dans ma pratique de classe... actuellement, je suis en pleine réflexion sur les neurosciences et notamment les problèmes d'attention et de concentration des élèves qui les empêchent de mémoriser  d'où le choix de mes lectures pédagogiques:  rubrique à droite " Lectures pédagogiques"

     

    En vous souhaitant bonne lecture...

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Si mon travail vous intéresse, j'en suis ravie mais attention, si vous souhaitez  que je continue à le partager , je rappelle que  je n'autorise pas la publication de mes documents ailleurs que sur mon blog. Merci pour votre respect de mes droits d'auteur!

     

    La multiplication est une des opérations les plus complexes (avec la division) à aborder  et il est essentiel pour que les élèves puissent la comprendre en profondeur,  de bien avoir en tête toutes les particularités de cette opération

    Dans cet article vous trouverez

    -qu'est-ce que la multiplication? (manipulation et gestuelle inspirées d'une séance de Madame Guéritte-Hess dans ma classe)

    - vocabulaire et  propriété : la commutativité (la distributivité n'est abordée que lors de l'apprentissage de la technique opératoire à plusieurs chiffres, après cette séance cf autre article sur ce blog) .

    -Est-ce que c'est possible? (exercices de recherche pour comprendre la nature des facteurs d'une multiplication )

    -Qu'est-ce qui caractérise un problème de multiplication? avec schémas  (je cherche un tout et mes parts sont égales contrairement à la division où les parts sont égales et je cherche une part ou à l'addition où je cherche un tout mais mes parts sont inégales) 

    leçon interactive qui reprend tous les points importants manipulations + gestuelles + images du diaporama pour que les élèves construisent et mémorisent ce qu'ils   viennent de comprendre.

     

    - Ensuite, à vous de jouer avec des problèmes pour entrainer vos élèves,  une fois que tout cela est bien compris. Je rappelle qu'il faut au moins 2 réactivations pour fixer les choses sur le long terme... Voici un livre avec plein de pistes sur la multiplication notamment

     

     

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Voici donc l' article pour la rubrique Maths express de Beneylu school sur la multiplication ICI

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Et voici la  version pdf de l'article original. 

    Télécharger « Tout sur la multiplication.pdf »

     

    Le  diaporama en power point

    Télécharger « La multiplication d'Ombeleen.pptx »

     

     

     

    Voici la leçon interactive

    Télécharger « carte interactive multiplication.pdf »

     

    N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire ... 

     


    votre commentaire
  • Voici la dernière partie sur la fraction sur le même modèle que l'usine des fractions 1 ICI et que l'usine des cordons (fractions et graduations)ICI .

    Ce fut  un magnifique moment de classe ... avec en plus une compréhension optimale des problèmes de fractions ensuite en travail individuel! Je vous le partage donc...

     Matériel nécessaire

    Des  sacs de congelation avec le nombre écrit dessus

    Des bonbons, des pailles , de faux billets de 5 euros

    Des gobelets transparents

    Les affiches 

    A) mise en scène: manipulations et gestes

    révision gestuée

    sur  le numérateur

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

    sur le dénominateur

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

    Visuel  et observation des 3 lieux

    LIEU 1 : l'usine des sacs

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

    Observation des sacs avec des quantités différentes. Comprendre que c'est 1 sac= 1 entier= la quantité marquée dessus.

     

    LIEU 2: la rue des fabricants: les règles changent un peu: je ne coupe plus, je partage.

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

      Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

    LIEU 3: le tableau pour expliquer ce que j'ai fait

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Exemple de déroulement pour une fraction 

    La première fraction est donnée, il s'agit de 3/4 de 24 bonbons. Comme ils connaissent les étapes grâce aux manipulations précédentes (voir usine des fractions/ usine des cordons), l'élève choisi se rend à l'usine: "Bonjour, je voudrais 1 sac de 24 bonbons s'il vous plait". Il prend le sac où il est écrit: 1 sac= 24 bonbons.

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

    Il se rend ensuite chez le marchand des quarts assez naturellement , partage les bonbons dans les verres. Tout le travail de début d année sur le sens et la gestuelle des opérations  a payé, ils ont fait le lien très vite.

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

    Quelle opération? une division . Qu'est-ce que j'ai divisé? les 24 bonbons entre les 4 verres. Combien est-ce que je trouve? 6 bonbons.

    6 bonbons= 1 part. Donnez-moi la fraction! 1quart.

     

     

    J'aimerais 3 quarts de 24 bonbons. L'élève prend 3 verres. Combien cela fait-il en bonbons ? 18 bonbons.

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

    3/4 de 24 bonbons ça fait 18 bonbons.

    Quelle opération? une multiplication. 6x3.

     

    Qu'ai-je fait? Gestuelle pour comprendre les opérations en jeu . A faire trouver par les élèves par des questions.

    Quelle geste? quelle opération?

    J ai un entier=un sac=24 bonbons

    étape 1: geste 1

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

    Je divise par le dénominateur. 

    Et je trouve 1 part (geste 2)

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    étape 2: geste 3

     je multiplie 1 part par le numérateur.

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     1 part                  2 parts            3 parts

     

    Et voilà, je propose de nouvelles fractions, ils essaient d'anticiper le résultat sur leur ardoise avant la manipulation. Voici quelques photos.

    6/10 de 50 euros

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

    étape 1

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    étape 2

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cela fait 30 euros.

     

    Avec des pailles

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La rue des marchands après toutes les manipulations

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

      

    B) Qu'est-ce que j'ai appris?

    leçon

    Télécharger « leçon interactive quand il faut faire des opérations.pdf »

     Télécharger « carte interactive fractions quand il faut faire des opérations.jpg »

     Visuel de la leçon

    fermée

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

    ouverte

     Fractions l'usine des sacs: quand il faut calculer

     

     

     

     

     

     

     3) Exercices d'entrainement  sur n'importe quel manuel, une  fois les étapes comprises.

    Voici les fiches d'entraînement par niveau avec tableau de suivi des élèves à la fin

    Comme j'ai quelques élèves  à haut potentiel dans la classe, j'ai ajouté pour eux une fiche qui n'a pas de niveau, après le niveau 5, elle implique de prendre tout à l'envers (réversibilité) pour qu'ils se creusent les méninges 

    Télécharger « problèmes par niveau sur les fractions correction.pdf »

     

     

    Petit rappel : Je n'autorise pas la publication de mes documents, ailleurs que sur mon blog (sauf partenariat comme avec Beneylu) . Je suis pour le partage mais pas pour le pillage.  Je ne comprends même pas comment certains se retrouvent sur des sites de téléchargements américains... Certes je publie gratuitement , je ne récupère même pas l'argent de la publicité donc les sites qui téléchargent le doc des autres pour récupérer des visiteurs pour gagner de l'argent sur la publicité, ça m'insupporte et en plus c'est illégal! !  

     

    N'hésitez pas à me faire part de vos retours ou de vos questions!

     


    votre commentaire
  • Suite à la demande de certains d'entrevous, voici la liste de mes livres références en mathématiques. Je les ai lus de nombreuses fois car leur contenu est riche et  ils sont une source d'inspiration pour moi. Si cela vous intéresse CLIQUEZ ICI


    votre commentaire
  • Voilà,  j'ai vu fleurir un peu partout sur des blogs comme celui de Cenicienta (merci à elle!) des cartes interactives sur le modèle québécois qui rajoute un côté encore plus visuel aux leçons. Cela m'a donné envie de les tester  cette année,  ayant une majorité d'élèves visuels (26/28), et voilà le résultat , franchement je ne regrette pas. En espérant que cela en inspirera d'autres... 

     

    Et encore de nouvelles leçons interactives...

    Télécharger « leçon interactive futur simple de l'indicatif.pdf »

    Attention le verbe acquérir au futur perd aussi son accent! Je le ferai barrer par les élèves.

    Télécharger « carte interactive fraction égale décimal1.pdf »

    Télécharger « solides leçon interactive.pdf »

    Télécharger « leçon interactive sur le régime alimentaire et matière organique.pdf »

     Pour vous aider à les construire, je vous mettrai les visuels des leçons.

    ---------------------------------------------------

    1) La leçon interactive pliable 3 dimensions, réalisée après une intervention de 3h de Madame Guéritte Hess dans ma classe: manipulations sur les 3 dimensions et ordre de grandeur/ équivalence de chaque dimension. Un grand merci à elle pour ce merveilleux moment de classe.

    Le sens des  photos change lorsque je les télécharge sur ce blog, je ne peux rien faire, je suis désolée ! 

     Une séance de manipulation et de reconstruction  de certaines unités de mesure est donc  nécessaire pour comprendre en profondeur  cette leçon (elle n'est que la réactivation de ce qui a été fait durant la séance).

    Unités fabriquées avec les élèves:

    -de longueur (m, dm, cm) bandes graduées+ allumettes ,

    Télécharger « photo élèves qui font le 1 mètre »  

    Télécharger « photo élèves qui font le mètre.

      -d'aires (m², dm², cm² papier quadrillé 1 dm² avec  100 cm², 1 carré cm )

    Télécharger « photo du visuel et fabrication 1 m².avec des carrés dm »  

    -et de volume (m³, dm³, cm³= cubes milliers, cubes unités=   matériel ICIvisuel dans la classe construit en collectif.

    Télécharger « visuel 1 m³ »

    Télécharger « cubes dm³ dans le m³ »

    Il est essentiel que dans la trace écrite, il y ait un rappel des  mesures pour que les élèves aient le sens des proportions. Avec cela les élèves ont pu trouver naturellement les équivalences et les règles qui régissent les conversions d'aires et de volumes (2 ou 3 chiffres par colonne dans le tableau de conversion que l'on a marqué par des points en dessous des tableaux de conversion).

     

    1 page par dimension.  

    PAGE 1 dimension

    Des leçons interactivesDes leçons interactives

     

     

     

     

     

     

     

    La longueur d'1 mètre est pliée pour que l'élève puisse la déplier en cas de besoin.

    Page : 2 Dimensions

    Des leçons interactivesDes leçons interactives

     

     

     

     

     

     

     

    Page : 3 Dimensions

    Des leçons interactivesDes leçons interactives

     

     

     

     

     

     

     

     

    diaporama 

    Télécharger « Les-3-dimensions.pptx »

    LA leçon à construire

    Télécharger « leçon interactive sur les dimensions.pdf »

     

    ---------------------------------------------------

    2) La leçon interactive 1 sur les homophones  

    Des leçons interactivesDes leçons interactivesDes leçons interactivesDes leçons interactives

     

     

     

     

     

     

    T

     

     

     

     

    Télécharger « leçon interactive sur les homophones 1.pdf  à découper , à colorier et à plier.

     

    Mes premières leçons interactives

     Télécharger « homophones 2.pdf »

    avec les personnages de grammaire que vous trouverez ICI

     

    ------------------------------------------------------

    3) La leçon interactive sur les aires et périmètres (formules carré et rectangle) séance de manipulation nécessaire avant ICI

    Mes premières leçons interactivesMes premières leçons interactives

     

     

     

     

     

     

     

    Mes premières leçons interactives

    Mes premières leçons interactives

     

     

     

     

     

     

    Mes premières leçons interactives

    Mes premières leçons interactives

     

     

     

     

     

     

    Elles sont au format paysage normalement.

    Télécharger « leçon interactive aire et périmètre.pdf »

     

    -----------------------------------------------------------

     

    4) La leçon interactive sur les tables de multiplication 

    Des leçons interactivesDes leçons interactivesDes leçons interactives

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « roues de la multiplication.pdf »

     

    Très pratique pour voir apparaître les multiples pour la division euclidienne. 

     --------------------------------------------------------------------------

     

    5) leçon interactive sur les problèmes de fraction

      

    Télécharger « leçon interactive quand il faut faire des opérations.pdf »

     

     Télécharger « carte interactive fractions quand il faut faire des opérations.jpg »

      

    Visuel de la leçon

     

    fermée

    Mes premières leçons interactives

    ouverte

    Mes premières leçons interactives

    pour voir la séance intégrale  ICI

     

      

     

    Ces outils ont été très utiles dans ma classe , si vous avez des retours à me faire, ce sera avec plaisir et cela me motivera pour vous en partager d'autres!


    votre commentaire
  • N’ayant pas hérité des gênes mathématiques de mon grand-père grand mathématicien, spécialiste dans la mathématique-génétique, l’enseignement des mathématiques qu’on m’a prodigué durant toute ma scolarité a bien souvent été une vraie torture psychologique pour moi.

    Comme je ne comprenais pas de façon innée et intuitive, je devais appliquer « bêtement » ce qu’on m’apprenait, sans que cela fasse réellement sens pour moi. Aucune manipulation et recherche concrète personnelle n'était proposée. Je ne jette pas la faute sur mes professeurs de mathématiques qui ont fait ce qu’ils ont pu, n’étant pas formés pour m’aider car pour eux tout était tellement logique.

     

    Il était hors de question que je reproduise ça sur mes élèves, il en était de ma responsabilité.

     

    Mais la transformation réelle et profonde de ma façon d’enseigner les maths a été le fruit d’une rencontre lors d’une réunion pédagogique, il y a plus de 6 ans avec une très grande dame dans ce domaine : Madame Guéritte-Hess . Sentant ma soif d’apprendre, elle m’a fait le plus beau des cadeaux, en venant dans la classe à plusieurs reprises, me montrer comment faire concrètement et répondant à mes nombreuses questions.

    Enseigner les maths est devenu  passionnant pour moi

     

    J'ai dévoré tout ses ouvrages également. ICI

     

     

    J'ai ainsi découvert qu’il existait une alternative à l'enseignement des maths que j'avais reçu.

     

    Je m’étais auparavant penché sur la question par de multiples ouvrages mais je restais sur ma faim car ils manquaient de concret, étaient très compliqués ou ne proposaient des manipulations que sur quelques notions, ils n'étaient pas adaptés à ce que je voulais.

     

    Comme les sciences, les mathématiques peuvent être abordés de façon expérimentale, avec du matériel pour chaque élève, des questions pour les mener à expliquer leurs raisonnements, des confrontations et argumentations de réponses pour justifier.

    Enseigner les maths peut être passionnant

    Comment enseigner les maths peut devenir  passionnant

    Enseigner les maths est devenu  passionnant pour moi

     

    Tout cela en lien avec une gestuelle  pour passer dans l'abstraction et mémoriser. 

    Enseigner les maths peut être passionnant

     

    Enseigner les maths peut être passionnant

     

    Comment enseigner les maths peut devenir  passionnant

    Dès lors chaque début de séquence mathématique est une aventure pour mes élèves et moi. La confiance en eux et en leurs capacités s’en trouve renforcée. L’erreur n’est plus à bannir mais permet d’avancer dans la compréhension.   

    Certes, cela demande beaucoup d’énergie et de préparation pour l’enseignant, ainsi qu’un courage certain car même après 6 ans, j’ai encore un long chemin à parcourir…mais quand je vois l’évolution de mes élèves, leur plaisir d’apprendre, les étincelles d'intérêt dans leurs yeux … C’est la plus belle des récompenses !

    Enseigner les maths est devenu  passionnant pour moi

     

    Récemment cette dame demandait à mes élèves : "qui aime les maths" ? De voir tous les doigts se lever, était réjouissant… Et lorsqu’elle a demandé pourquoi, la plupart des réponses était : « Comme je comprends, du coup j’ai plus confiance en moi et je deviens fort(e) en maths (… ) C’est facile, je comprends et ça ne change pas » .

     

    Tout ce que je partage au fil du temps sur ce blog est le fruit de ces expérimentations, je sais que d’autres enseignants travaillent aussi de la même façon mais trop encore se dépatouillent comme ils peuvent avec cette matière, si difficile à enseigner, car ça ne s'invente pas. Il faudrait une vraie formation dans ce domaine en classe avec des élèves pour voir concrètement les choses .

     

     

    Si vous souhaitez approfondir le sujet, voici une liste de livres qui m'a vraiment aidé et que je relis régulièrement ICI

     

    Une fois les concepts compris en profondeur, faire des exercices d'entrainement n'est qu'une formalité et une façon d'automatiser et de mémoriser sur le long terme . 

     

    En espérant vous avoir donné envie...

    N'hésitez pas à piocher dans la rubrique de maths ICI et à me partager vos trouvailles, plus on est de passionnés plus c'est passionnant! 

     


    votre commentaire
  • Suite aux messages de certaines d entre vous me demandant le mot de passe pour les lecons interactives, j' ai enfin compris pourquoi on vous demandait un mot de passe que je n' avais pas mis. L  article était associé à la partie privée du blog, qui elle , a un mot de passe. J ai normalement rectifié...N  hésitez pas à me recontacter si le problème persiste. 

    Bonne journée à vous! Et bonne visite sur le blog!


    votre commentaire
  •  

     

    Par expérience et grâce à une grande dame Bernadette Guéritte-Hess, j'ai découvert que  les élèves avaient besoin de reconstruire les maths, d'expérimenter par eux même, de confronter leur vision des choses pour pouvoir apprendre avec plaisir et surtout comprendre.

    Voici une toute nouvelle séance qui a très bien fonctionné dans la classe et leur a permis de découvrir les règles qui régissent les fractions et demi-droites graduées.

    J'aime voir mes "petits" élèves s'affairer à droite à gauche comme des abeilles dans une ruche... tout le monde au travail, pas une à rêvasser... En bref, ils ont adoré!  

     Merci à Adeline pour les photos qui immortalisent ce moment.

    L'USINE DE CORDONS

    Cette séance est prévue après des séances  sur les fractions simples: l'usine des fractions dont elle s'inspire ICI (même trame pour faire des liens avec les fractions simples) et  entrainement par exercices sur les fractions simples et les règles qui les régissent.

     

    1) étape 1: qu'est-ce qu'une graduation?

    Regardez ce qu'il y a au tableau. par quoi commence toutes les graduations (point d'origine 0) , montrez-moi un tiret, un intervalle. Voici les graduations sur l'un des tableaux:

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     Ne prendre que jusqu'à 1 pour les marchands

     

    Télécharger « les graduations marchands.pdf »

    Que remarquez-vous? Il y en a qui sont partagées en 2, en 3 en 4 et en 6.

    Il y a 0, 1, 2, 3, cela représente quoi? des entiers. (prendre un cordon entier dans l'usine des fractions si nécessaire et dire c'est un entier, le reporter sur la demi-droite graduée). 

     

    2) Manipulations par groupe de 3

    3 lieux, 3 moments: usine des  cordons entiers, rue des marchands , tableau où je place ma fraction.

    Commandes à tirer au sort

    Télécharger « fraction et graduations les fractions à trouver.pdf »

     

    LIEU 1: L'usine avec des cordons "1 entier" découpés

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     LIEU 2: La rue des marchands de cordons

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « pancartes séance 1.pdf »  

    Les marchands en pleine action,

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    Ils marquent les parts avec un indélébile  

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    Ils ne coupent que la partie de la fraction qui n'est pas entière  

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    LIEU 3: j'accroche ma commande au tableau, je mets mon nom et ma fraction à côté.

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    3) Institutionnalisation: collectif

    moment 1: d'accord ou pas d'accord.

    Les élèves débattent sur les fractions accrochées au tableau. Pourquoi ne suis-je pas d'accord?

    -certaines ne commencent pas à 0

    -certaines ne sont pas sur la bonne graduation

    -certaines ne sont pas sur une graduation.

    - certaines n ont pas leurs bouts qui se suivent

    Comparaison avec les fractions simples

    Contrairement aux fractions simples où le placement n avait  aucune importance, c était la quantité qui comptait ( nombre de parts prises minimum:1/ nombre de parts coupées dans chaque entier, minimum 2 ), pour les fractions placées sur une graduation, le placement détermine la fraction (mesure), ça commence par le point de origine 0.

    Je vérifie: 1 le dénominateur (intervalles entre chaque entier) et le numérateur (nombres d'intervalles en partant de 0) . 

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

     

     

    moment 2: qu'ai-je appris?

    Ils retrouvent le vocabulaire ici 

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

    Les étapes pour placer une fraction sur une droite graduée

    étape 1: je vérifie les intervalles entre 2 entiers: 3 intervalles= des tiers

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

    étape 2: je compte 5 intervalles en partant de 0

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

    étape 3: je place la fraction sur le tiret juste après.

    Usine de cordons (fractions et graduations)

     

     

     

     

     

    moment  3: je fabrique une carte étapes pour retenir ce que j'ai appris

    Télécharger « fraction et graduations blog.pptx »

     Télécharger « pour la carte étapes.pdf »

     

    Affichage tableau

     

    4) entrainement avec leur livre de maths

     ... et encadrer, écrire une fraction sous la forme d'un entier et d'une fraction n'ont été qu'une formalité.

     

     

    Usine des sacs: fraction d'un nombre ICI

     

    Je serai très contente d'avoir vos  retours par commentaires, si vous testez cette séance dans votre classe. Merci d'avance!


    votre commentaire
  • Je remets un lien vers cette rubrique car j'y ai ajouté des cartes mentales....ICI

    Bonne visite

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique