• Travailler la dictée en classe

    Il est très compliqué de faire changer certains habitus d'élèves surtout en orthographe. Cette année, j'ai décidé de travailler l'orthographe un peu différemment. 

    Au début (dictées n°0, n°1, n°2) j'ai essayé de partir d'écrits de la classe mais  c'était trop long ...et pas vraiment efficace pour eux.

    Depuis, j'essaie un nouveau procédé qui se révèle beaucoup plus fructueux (gros progrès entre la première dictée et la deuxième).  Cela fonctionne sur 2 semaines:

    La première semaine, on travaille sur un point particulier d'orthographe. Actuellement je suis sur des sons . Le lundi, on cherche les différentes façons d'obtenir ce son puis  mardi et jeudi une liste de mots  est trouvée et mémorisée, le vendredi pour la première dictée, seuls les mots appris comptent.

    La semaine suivante, j'ai souligné leurs erreurs , ils les corrigent, demandent une explication s'ils ne comprennent pas. Puis on transforme cette dictée en changeant la personne qui raconte (je, tu , il, ils...) et ils doivent la recopier en rituel en faisant les changements (les accords, les possessifs) . On corrige. Le vendredi, la dictée est à une personne différente et  porte sur tous les mots de la dictée. Comme ils les ont vus plusieurs fois, j'ai de bien meilleurs résultats.

    Télécharger « les dictées période 1 et début 2.pdf »

     Télécharger « dictée n°4.pdf »

    Je fais des cartes sons inspirées de mes clés de sons ICI. Je travaillerai de la même façon pour les homophones .

    Si cela vous intéresse, j'en ai préparé d'autres que je mettrai au fur et à mesure.


  • Commentaires

    1
    Nannemiel
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 19:24

    Cela ressemble beaucoup à la méthode Picot et c'est vrai que c'est efficace !

    2
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 20:51

    En fait, Picot n'a pas inventé cette façon de faire, les programmes demandent de travailler par correspondance phonème-graphème mais c'est vrai que cette méthode  le fait aussi! Après la comparaison s'arrête là car je ne m'en suis pas inspirée  pour réaliser mes fiches.  J'ai voulu partir des compétences demandées et proposer un texte tel qu'on en attend en écriture avec pour fil conducteur des mots avec un phonème commun. Lorsque j'aurai fini avec les phonèmes les plus importants, je partirai sur les homophones . Ce qui  marche vraiment bien c'est la partie transformation de la dictée... car les élèves sont obligés de mobiliser des compétences particulières en utilisant des réflexes orthographiques.

    Merci pour ton commentaire!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :